La lettre n°11


Chères consœurs,

Les projets d’AFECA sont au cœur des enjeux de compétitivité et de gouvernance des entreprises, avec des contributions à forte valeur ajoutée, comme l’illustrent sur le premier semestre 2015 :

• La Matinale du 6 mars sur le capital féminin et la compétitivité dans une économie de l’innovation et du numérique,

• L’enquête - la première du genre après les AG 2015 - sur les femmes administratrices dans les sociétés d’Euronext (compartiments A/B/C) et, vraie nouveauté, d’Alternext, alors que les quotas sont étendus aux sociétés entre 250 et 500 salariés. Si la féminisation des conseils progresse, des disparités et des enjeux demeurent.

La valeur ajoutée du capital féminin expert-comptable est en ligne avec ces mutations en profondeur des business modèles et des organisations. Plus que jamais, notre dynamique de valorisation de ce capital féminin reste donc un axe fort de développement. Notre enquête sur les pratiques concrètes et opérationnelles attendues par vous marque notre forte mobilisation.

Ensemble, innovons au service de notre profession et des entreprises qu’elle sert.

Très cordialement

Marie-Ange Andrieux
et Marie-Dominique Cavalli,
co-présidentes d’AFECA
Marie-Ange Andrieux 
et Marie-Dominique Cavalli, 
co-présidentes d’AFECA
 
 
AFECA a lancé une enquête sur la détention de mandats d’administratrice par les femmes adhérentes de l’association. Nous remercions chaleureusement les 20% d’entre vous qui ont bien voulu répondre. Les résultats sont illustrés dans les graphiques ci-dessous, et traduisent les principales questions qui vous étaient posées.



Une enquête AFECA, en partenariat avec IRCORE, a étudié la place des femmes (après la tenue des AG 2015 à cette date) dans les conseils d’administration et de surveillance des entreprises des compartiments A/B/C d’Euronext Paris et d’Alternext Paris.



Extraits du communiqué de presse diffusé mercredi 17 Juin

Au-delà des progrès notables déjà réalisés, restent encore de forts enjeux, toutefois porteurs d’opportunités pour les entreprises.

Des progrès disparates selon la taille des sociétés

Le taux d’administratrices dans les conseils reste décroissant en fonction de la taille des sociétés passant de 30,17 % pour les Big Caps du compartiment A à 25,5 % dans les Mid Caps du B, à 24,65 % dans les Small Caps du C et à 14,62 % sur Alternext.

La présence des femmes dans les comités n’est pas au niveau de leur taux de présence au sein des conseils, un écart à combler

La place des administratrices en position de leadership (Présidente, PDG, DG, DG Déléguée) reste toujours très limitée.

Des enjeux porteurs d’opportunité de compétitivité et de performance pour les entreprises

Selon Marie-Ange Andrieux et Marie-Dominique Cavalli, co présidentes d’AFECA : « Il reste encore pour les entreprises à relever de forts enjeux :

• Atteindre un seuil de 40 % de femmes dans les conseils d’ici 2017 avec des profils réellement diversifiés, porteurs d’innovation et de valeur ajoutée dans le débat stratégique, les analyses précédentes d’AFECA ayant identifié une forte similarité hommes/femmes ;

• Mieux valoriser une contribution influente des femmes au sein des comités du conseil (audit, rémunération, nomination, RSE, stratégie…) ;

• Améliorer la position de leadership des femmes dans des fonctions de Président, PDG, DG ;

• Accélérer pour les PME, qui restent encore trop en retrait, leur intégration dans cette dynamique de gouvernance efficiente, d’autant que la loi du 4/08/2014 élargit l’obligation des quotas d’ici 2020 aux sociétés de plus de 250 salariés.

• Favoriser les mandats croisés en Europe, notamment dans les petites et moyennes entreprises, pour développer une plateforme de gouvernance au service de business modèles innovants et compétitifs. »

EN SAVOIR +
 

Le réseau AFECA s’est enrichi d’une nouvelle déléguée régionale, Brigitte Veillet, pour la région de Bretagne. Expert-comptable, diplômée d’Ecole de Commerce notre nouvelle déléguée a un long parcours en entreprise et en cabinet d’expertise-comptable.

Sa motivation à être déléguée AFECA de la région Bretagne?

« Miser sur un essai de déclinaison des objectifs nationaux de l’AFECA en objectifs régionaux à savoir :

• Promouvoir la représentativité des femmes au sein des conseils d’administration des entreprises d’une certaine taille ;
• Valoriser le capital féminin expert-comptable par la création d’un réseau decompétences ;
• Contribuer à l’attractivité de la profession en Région Bretagne. »

Quelques idées d’actions à mener :

« Communiquer, informer et réunir les membres pour l’établissement d’un programme en toute collégialité seront les premières actions à mener.

Le mot « adhésion » prendra ici tout son sens car chaque membre de l’AFECA Bretagne devra s’impliquer dans la gestion pour faire vivre l’association dans notre belle Région ».

Les délégations régionales sont un pilier essentiel du développement et de la visibilité de notre association, qui souhaite renforcer sa proximité avec les entreprises et les institutions des territoires. N’hésitez pas à vous rapprocher de vos déléguées pour que des évènements, actions media ou des formations puissent s’organiser dans vos régions.

1 / Comment devient-on la première femme présidente de la Fédération Syntec ?

Je crois tout d’abord qu’il me faut préciser ce qu’est la Fédération Syntec. La Fédération Syntec, que j’ai l’honneur de présider depuis juillet 2014, regroupe les industries du Numérique, de l’Ingénierie, des Etudes et du Conseil, de l’Evènementiel… Elle représente 80 000 entreprises, 710.000 salariés et 120 Milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ces quelques chiffres montrent à quel point nos activités se trouvent au cœur de l’économie.

J’ai débuté ma carrière en 1972 en qualité de Contrôleur de Gestion, avant d’occuper des fonctions de Directeur Financier, de Consultant Finance, puis de Consultant Indépendant. De 1989 à 2006, j’ai successivement occupé des postes de Directeur du Consulting, Directeur des Opérations, Président du Directoire et VP EMEA, au sein de différentes entreprises du secteur de l’économie numérique ayant connu des phases de rapprochements, de fusion et d’acquisitions.



Lire la suite

2 / Quelle est votre stratégie de développement du Syntec, face aux enjeux de compétitivité et d’innovation des entreprises qu’il représente ?

J’ai placé mon action sous trois idées forces :

• La Représentativité, afin de mettre en lumière auprès de toutes les instances gouvernementales et patronales la contribution et la dynamique apportées par les différents métiers composant la Fédération Syntec ;

• La Compétitivité, car si Formation initiale, Apprentissage, Formation tout au long de la vie, Compétences, en sont la base, les entreprises ont un besoin vital « d’Agilité ». La masse salariale concernée par le CICE est faible alors que les emplois sont délocalisables. Or qui dit Agilité dit Souplesse, Innovation et Créativité ;

L’Attractivité enfin, car il serait dommage que les capacités de croissance ou de prise de position de leadership des entreprises soient ralenties par le manque de ressources compétentes.

Lire la suite
 

3 / Quelle est la  place des femmes dans vos métiers et quelle dynamique pour valoriser ce capital féminin?

La récente étude sociodémographique de la Branche du numérique, de l’ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l’événement (IDCC 1486) a montré que sur les 710 155 salariés que compte la Branche, 37% sont des femmes. La bonne nouvelle est que parmi ces femmes, 59% sont Ingénieurs et Cadres vs. 25% chez les hommes. Les femmes sont donc moins nombreuses, mais à des niveaux de poste satisfaisants.

Selon cette même étude, 6% des femmes de la Branche – vs. 5% des hommes – réalisent une part de leur activité en télétravail. Plus différentiant, 16% des femmes de la Branche – vs. 2% des hommes – travaillent à temps partiel.  Ces chiffres ne sont pas tout à fait étonnants, car les hommes et les femmes partagent de plus en plus les joies et les contraintes liées aux enfants, ce qui explique une quasi égalité en termes de télétravail. En revanche, le temps partiel est encore dans l’esprit de beaucoup une « affaire » de femmes.

Les hommes et les entreprises ont fait beaucoup de progrès en termes d’évolution des mentalités. Il ne faut pas négliger le fait que le temps partiel peut aussi répondre à un choix des femmes de concilier plus harmonieusement vie personnelle et vie professionnelle à un moment donné.

Lire la suite

Dans la perspective d’une valorisation renforcée du capital féminin au sein de la profession, l’Association des Femmes diplômées d’Expertise Comptable Administrateurs (AFECA), en accord avec le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables et son Président Philippe ARRAOU, a pris l’initiative de lancer une enquête auprès de toutes les femmes de la profession incluant les stagiaires experts comptables et les jeunes femmes du CJEC, sur les préoccupations majeures de leur vie professionnelle.

Notre objectif à travers cette enquête et pour répondre à la demande du plus grand nombre d’entre vous, est d’identifier vos priorités et vos attentes de manière à ce que la profession, à travers AFECA, mette en place les meilleures pratiques de gouvernance pour mieux répondre à vos besoins, dégage les actions pertinentes à mener pour un environnement favorable au développement de vos activités et plus généralement valorise à tous les niveaux le capital féminin de la profession.

La profession se mobilise pour que son capital féminin trouve une juste place au sein de nos cabinets.

C’est à vous maintenant d’aider la profession en répondant à cette enquête !
Merci à toutes celles d’entre vous qui ne l’ont pas encore fait de prendre 3minutes de leur temps pour participer à ce mouvement national qui vous concerne.

C'est à vous maintenant d'aider la profession en répondant à cette enquête !

Merci à toutes celles d’entre vous qui ne l’ont pas encore fait de prendre 3minutes de leur temps pour participer à ce mouvement national qui vous concerne.

Participez à l'enquête

Faites connaitre cette enquête auprès de vos consœurs car du nombre de retours dépendra l’importance des actions que nous pourrons mettre en œuvre.

Les résultats de cette enquête et leur analyse seront proposés sous forme d’un booklet présenté au cours du congrès de l’OEC à Paris du 30 septembre au 2 octobre 2015, disponible à l’espace AFECA.



A l’ère du numérique, le bureau et le Conseil d’administration ont décidé de remplacer cette année la version papier de notre annuaire par une version électronique sur le site de l’AFECA, moins onéreuse et plus souple dans sa mise à jour.

Nous vous adresserons dès le mois de juillet un formulaire pour validation de vos coordonnées dont nous disposons et nous vous demanderons votre accord pour que les données vous concernant puissent être mises en ligne, conformément aux obligations de la CNIL.



L’AFECA participera cette année encore à la Parisienne, initiative du Conseil régional de Paris qui aura lieu le 13 septembre. Le logo de l’AFECA sera présent sur les supports de communication et AFECA prendra part aux actions de visibilité.

Comme tous les ans, AFECA sera présente au congrès du CSOEC et disposera de son propre espace où seront présentés les résultats de l’enquête lancée sur la valorisation du capital féminin sous forme de micro-conférences de 15mn programmées à l’avance ainsi que d’autres informations relatives à la gouvernance d’entreprise, notamment le rapport

« La gouvernance des sociétés cotées à l’usage des investisseurs »,

travaux dont le CSOEC a été partenaire, avec un groupe de travail de place présidé par Marie-Ange Andrieux.



EWOB (European Women on Boards)

Aujourd’hui EWoB, dont AFECA est membre fondateur, poursuit le développement de son réseau et de ses projets. Il compte 10 membres répartis dans 9 pays (Allemagne, Belgique, Finlande, France, Grande Bretagne, Italie, Norvège, Pays-Bas, République Tchèque).

EWoB a changé de logo :

Pour plus d’informations et notamment sur l’Evènement annuel consulter le site

ewob-network.eu


> En savoir plus sur les objectifs et projets d’EWoB

 

ECODA

AFECA est membre affilié d’EcoDa
Découvrez sur le site d’EcoDa

ecoda.org

les nouvelles contributions et notamment :

Rapport d’activité 2014 (où AFECA figure en tant que membre affilié)

What is happening in European boardsrooms and a guide to best practice”, résultat d’un groupe de travail auquel AFECA a participé.

 

 
>> Téléchargez la version imprimable de la lettre au format PDF <<
Si ce message ne s'affiche pas correctement, merci de cliquer ici